dimanche 3 juin 2007

On élimine pas sa souffrance en faisant souffrir...

Voici un petit poème que j'ai trouvé au hasard de ma navigation aujourd'hui... Je le mets ici parce que... Pour une amie chère qui a du chagrin et parce que j'ai une rage en-dedans mais qu'en même temps je sais que je suis une personne mature et que je n'ai pas besoin de faire souffrir personne pour éliminer ma propre souffrance. Il y a des gens (le chapeau vous fait ? portez-le et réfléchissez !) qui, malheureusement, en sont à cette étape de leur vie, qui décident de devenir grands au dépend des autres, qui font le "ménage" sans crier gare, sans discernement et surtout, ils le font parce qu'ils se fuient eux-mêmes... Ils veulent reprendre à zéro leur vie "ratée" à leurs propres yeux, en faisant de la projection négative sur les autres qui, pourtant, leur ont donné le meilleur d'eux-mêmes. La vie, dans sa sagesse, leur montrera qu'heureusement, ce n'est pas ainsi que ça fonctionne... que ça leur plaisent... ou non !

Il est de terribles soirs où, étant hors de moi,
Mon coeur, meurtri, désireux de se venger,
Où mon âme surgit dans le but de l'apaiser,
Où dans leur combat, l'âme finit par triompher.
Il est de terribles soirs, où étant hors de moi,
Et ces soirs-là, je vais, seule, me réfugier au fond de moi.


Auteur : pitilion (voir tous ses poèmes). Poème publié le 26/05/2007

source : http://www.lexode.com/poemes/

5 commentaires:

Agente 00SCRAP a dit…

C'est tellement vrai ce que tu écris Zabel...

Huskychanel a dit…

Wow comme c'est véridique tout ça. Il n'a que toi Zabel pour trouver ça. Notre as en ordinateur.

rafales a dit…

oh ohhhhhhhhhhhhhh
j'aime ça moi!!!!

Mici!

Nienna a dit…

Wow ton texte me touche beaucoup.. tu as tellement raison.... cela me fait un peu penser à une phrase que j'ai écrit sur mon blog il y a quelque jours : il a des gens tellement mal dans leur peau qui sontincable de vous complimenter sur quoi que se soit....

Un gros bisous ma chère!

Espresso a dit…

Ai-je besoin de te dire que je j'aime ce que je lis !!!

C'est tellement vrai et tellement triste en même temps... le pire c'est que ces gens ne comprennent souvent que trop tard tout le mal qu'ils ont fait autour d'eux et qu'ils se retrouvent seuls, sèches et encore plus aigris qu'avant... car personne ne les comprend...pauvres petits eux autres...

et il y en a aussi qui ont l'amitié élastique... rien n'est jamais gratuit... ils s'attendent toujours à recevoir après avoir donné...

belle réflexion ma chère Zabel :)